Note [Reste] #1

Les sans-voix règneront ici sur la pierre. Il faudra attendre qu’ils se soient étouffés. Quelque part quelqu’un finira par tomber, laissera où il est sa trace, s’enfoncera dans la terre, troublera son regard à notre vue et attendra, avec patience, que nous passions, en silence, son corps sourd à la tombe. Ceux qui se taisent enterreront ses yeux sous des morceaux de terre. Le ciel ne parlera pas, ne dira rien, restera dans le silence et tous murmureront avec lui : « Demeure dans l’ombre ! Ne parle surtout pas ! Ne dit rien : jamais. Éteint ton visage mort contre le bois. Tais-toi ! ». Le champ gris sera agité de ces chuchotements sombre. La nuit tombée effilera les branches sur les pierres brisées. Ce sera une pluie drue, fine, écumeuse, qui signera l’espace d’un rempart endeuillé. On croira voir une colline amère écrasée par un pan vigoureux de soir ; noir, gris, bleu comme à la mer bizarrement arrachée. Autour, il y aura les amitiés venues lancer des poignées du champ. Ils déchireront le pays avec des doigts d’enfer et feront sonner mon bois de chocs répétés. Ils partiront bientôt et laisseront des mémoires pendus aux lierres. Et l’on verra des fragments d’étoiles rabotées sur les murs. Proche, Quelque chose grandira dans la mer ; cloîtrera l’océan dans un cercle et finira par nous étreindre tous et mourir. Je luminerai doucement au milieu des ruines ; un feu de mes os s’agitera sur le ciel. Honteux et vibrant, j’engouffrerai dans mes lèvres ce qu’il reste de lumière. Puis, parce que le temps aura rongé ma chair ; ma chair glissée dans l’air terreux de mon tombeau étrange ; je m’affaisserai sans voix, aphone, à l’ombre des mésanges grises et étendues des chênes qui m’ombraient.

Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s