Fragment #6 – Les millions de tulipes

67bb196bf34f79af9b9aee9d2e788daf

« Un demi-million de tulipes ornait l’épais manteau de Madame. Elles avaient toutes les couleurs et toutes les formes que peuvent prendre les tulipes tout en restant tulipe. Madame en était fière et elle narguait souvent la vielle Darbuse le matin dans sa boulangerie. « Vous désirez ? » demandait la vielle. « Une baguette pas trop cuite » répondait Madame, et tout était dit. On ne pouvait imaginer victoire plus totale sur la fatalité, puisque la vieille Darbuse était l’incarnation même de la fatalité. Madame aimait tant ses tulipes qu’elle passait ses journées à leur donner des noms qu’elle répétait inlassablement durant sa parade dans la ville. Les gens de la ville s’écartaient de son passage, ainsi que chacun le fait lorsqu’il éprouve un respect craintif envers une personne superbement mise de sa personne. Il y avait sur la manche gauche de Madame un accroc sur une tulipe qui se nommait tantôt « Slimênée » tantôt « Blaide ». L’accroc était le résultat de la fatalité puisqu’il avait été le fait de la vieille Darbuse. La chose avait eu lieu dans la boulangerie de la vieille un matin comme les autres. Madame venait juste de dire « Une baguette pas trop cuite » lorsqu’un jeune homme avait, en passant à côté de Madame, accroché avec sa montre la manche du manteau de Madame. C’était la fatalité qui prenait ses aises avec Madame et on avait bien vu le sourire narquois de la vieille Darbuse qui avait sans aucun doute commandé au destin le jeune homme et la montre. L’accroc faisait du néant dans le cœur turquoise et rose de la tulipe. Longtemps Madame avait détesté Blaide. Il fallait bien qu’elle fut un peu coupable pour s’être laissé accroché de la sorte par la fatalité. La colère était passée et Madame appréciait maintenant Slimênée comme on aime une vieille tante que la vie n’a pas aidée. »

Cet article a été publié dans Projet, Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s