La joie

20180224_234123

Est-il possible de se sauver de la conscience qui naît d’avoir rencontré quelque chose ? Chez moi, ce soir, contre le mur, a éclaté une joie brute qui m’a fait mal au cœur. Il faisait nuit, bien sûr, comme toutes les fois où la joie avait pris cette couleur. Ma cuisine inondée bleuissait à vue d’œil et je ne bougeais pas. Avec la joie était venue le désir de ne surtout rien toucher, de ne surtout rien troubler, de ne rien faire, de rester là, et d’attendre je-ne-sais-quoi d’essentiel. J’ai attendu longtemps et la joie est passée. Elle n’a presque rien laissée derrière elle, sinon cette épaisseur si particulière des choses qui comptent ou des choses qui ont comptées : exactement comme quand on a quitté depuis longtemps un lieu où on a vécu et où il ne reste rien de notre vie passée sinon une odeur, indéfinissable et fragile, que l’on reconnait immédiatement alors même qu’elle conserve son étrangeté. Mon mur est maintenant peint du souvenir de cette joie et je n’y vois plus un mur, ou plutôt, tout en continuant d’y voir cela, j’y vois aussi tout à fait autre chose. Je ne peux revenir à mon mur d’autrefois, à cette surface lisse et blanche que je ne regardais pas, qui n’existait pour personne puisqu’elle n’avait jamais été vue et tout ce que je peux faire c’est tricher, faire celui qui ne voit plus, me rendre aveugle volontairement. Mais il est aussi impossible de se sauver de l’évidence brutale de ce genre de révélation que de se mentir à soi-même. Toujours l’on porte contre soi le souvenir que l’on a voulu enterrer et s’il l’on n’enterre quelque chose c’est soi-même. Il n’est pas possible d’oublier, on peut seulement faire semblant.

Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s