Le détour

37889011_10212185204211942_2655261263285714944_n

Rien n’a changé depuis l’enfance, ni le corps ni l’idée. Le dehors est identique en tout point et seules les fleurs continuent de pousser. Le lit de la rivière n’a pas baissé, ou si peu et il n’est pas possible de la traverser à pied. J’ai grandi comme on se trompe d’itinéraire et je fais comme si mon erreur contenait ma vie entière comme vérité. Depuis l’enfance je cherche l’enfant que je n’ai pas été. Les baies, la rade, le jardin détruit, l’or italien embrassé trois fois et tout ce qui, mélangé à la terre, creuse le chemin du retour. Il est une enfance toujours découverte trop tard, une enfance qui n’est que pour la vieillesse qui pense et se souvient, une enfance qui était déjà triste d’avoir à porter un vêtement trop lourd. De cette enfance on ne dit rien pour n’effrayer personne et ne pas s’effrayer soi. Au premier temps de la maturité elle vient avec notre mémoire des temps passés dans la joie et nous faisons comme si elle n’était rien qu’une nostalgie passagère, un état de tendresse causée par les retrouvailles. Peu à peu, je n’y suis pas encore, elle deviendra le fond duquel j’existerai et j’en parlerai non pas pour me souvenir mais pour me faire exister. Celui qui grandit ne fait qu’atteindre lentement sa jeunesse. Celui qui grandit comprend insensiblement que sa vieillesse est passée, qu’il a déjà vécu l’âge de la sagesse – c’est-à-dire l’âge de l’ignorance – et qu’il en a été détourné.

Cet article a été publié dans Prose. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s