Archives mensuelles : octobre 2018

L’ici

(nausée et fatigue) mon bureau donne sur une fenêtre la fenêtre donne sur une route des oiseaux volent au-dessus des plantes grimpent sur les bords de la fenêtre à la route sont des outils des caisses des boites des objets … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

L’enfant-monde

Qu’adviendra-t-il de l’enfant-myriapode et de ses milliards de brisures, de sa chitine fendue sous l’oreille, sous les yeux, sous le nez, sous le bras, sous le ventre ? Les médecins ne savent quoi faire de son corps rachitique et étrangement articulé. … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Paris

où va ce qui n’a été entendu qu’une fois, par toi seul, qui n’a été qu’une fois vu, qu’une fois vécu, où va cette mémoire, par quoi est-elle passée pour devenir mémoire ; là où le langage affleure, est rétine, œil … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Le cauchemar

Un homme va entre les feux et nous ne faisons rien – ne rien faire est la manière la plus commode de dormir. La grande légèreté du dimanche fait de l’anomalie dans l’air et les marches brunes de l’escalier des … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

La neige

Une neige tombe. Ne sait-elle faire que ça la neige ? Elle tombe. C’est tout. Elle a pour destin la gravité. Mais, la gravité n’est pas un destin. La neige n’a pas de destin. Elle est neige. Elle est neige et elle … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire