Horoscope

20181028_165258 (3).jpg

Vierge : rien n’est mort sur l’île qui est votre,
N’ayez ni peur du noir ni des rêves qui vont
Avec la nuit. Lion : les jours prochains seront
Peut-être pour vous à vivre dans le silence
Et dans le repli. Parlez bas ou taisez-vous,
Terrez-vous dans la tanière de la pensée.
Poisson : vous parlez au lion qui se cache.
Si son horoscope ne va pas, soyez bon :
Changez-le. Le destin ira avec sa hache
Se planter dans l’histoire que vous inventez.
Vierge et lion : le sort tournera vite
Ses pieds dans les plaines et vous irez ailleurs
Voir le monde bouger et vous habiterez
Un endroit beau avec mer et nuage et été
Et ciel et montagnes trempées les temps d’hiver.
Scorpion : les îles noyées ne sont pas mortes
et vous savez nager. Lion : aucune hache
ne peut découper votre désir, votre porte
peut rester fermée. Même l’eau que le vent crache
n’était qu’un baiser. Dans le sommeil, les poissons
trouvent des poèmes tendres à vous chanter
à l’oreille, donc ne soyez pas si craintives.
Faites attention à votre ourlet cousu :
la musique ne pourra tenir aussi bien
qu’un bon fil de coton, d’Ariane ou de lin.
Taureau : l’œil qui vous a donné
à l’enfance, cet œil d’enfant
à la fois sage et turbulent,
est votre beauté. Ouvrez-le.
S’il vous arrive d’être triste,
ne coupez pas votre parole
et enroulez-vous dans l’étole
qu’elle vous a donnée. Ulysse,
c’est vous, a fait la même chose.
Vierge : vous allez être heureux
et cela va vous faire peur.
Le bonheur effraie ceux qui pensent
et vous pensez beaucoup. Jouez.
Pluton me dit qu’il est aisé
d’oublier de vivre et d’aimer.
Prenez garde aux clefs ! Votre porte
se claque et vous serez pressé
souvent de partir de chez-vous.
Poisson : la foule continue,
d’après Mercure, de noyer
votre voix. Faites-la venir
au monde : ceux qui vous écoutent
sont toujours plus heureux d’avoir
entendu un son de votre voix
que de s’écouter discourir.
Considérez donc comme acquise
votre force et mangez parfois
bonbons, chouquettes, pour vous seule.
Bélier : vous avez très souvent
l’impression d’être lointaine,
et vous l’êtes, et c’est heureux.
Les planètes alignées savent
qu’une distance infinie sépare
les astres entre eux. Vous en êtes.
Aucun danger à l’horizon :
S’il vous prend l’envie d’un couteau,
laissez-le dans le tiroir et riez.
Verseau : vos difficultés sont
aussi votre charme. Posez,
vous aussi, les armes. L’amour,
paraît-il, n’est jamais fait pour
les larmes. Taureau, Bélier, Vierge
Et Poisson, les astres, je crois,
ne disent rien de vous, j’ai tout
inventé.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Horoscope

  1. Rafael Ebatbuok dit :

    Pas de gémeaux ? Ah ben mince. Pas de Capricone non plus remarque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s