La veille #8

49351378_10213167850177477_6842324339266682880_n (2).jpg

69.

Que dira l’enfante à son père disparu ?
Des mots lui viendront et seront abolis.
De la fenêtre brilleront les ruches,
la lune de décembre attendrira le lit,
blanc, argent, boue craquelante,
suffira-t-elle cette langue qui cliquète
et peine à venir jusqu’à soi ?
Il y aura derrière la maison le champ,
la soie cent fois brodées de décembre,
racines aléatoires sous le talus épais
et l’enfante attendra la peau d’écaille,
la peau qu’un autre homme mitraille,
et qui n’est plus qu’un trou.

70.

Désir adulte de la femme et son deuil
si souvent la portera au seuil
d’une autre vie possible.

71.

Bouche
gouffre où pullulent
les mouches de la morte.

72.

Que dira l’enfante
quand le père poussera sa porte
et la refermera ?

73.

A l’église de nouveau
seront crachées les larmes,
la grêle battante lames,
arme ardente du froid.

74.

Puisque l’âme est ainsi
qu’une roche brusquée.

75.

Vieille-garde de la digue :
faut-il que ce qu’on pleure irrigue
les champs abandonnées ?

76.

Au milieu d’une heure grave et nocturne,
l’enfante déposera ses draps
pour sortir.

77.

Le sentier froid blessera son pied nu,
fosse mitoyenne de son éternité :
elle marchera longtemps
par la campagne brassée
du goût de la terre grise.

78.

Elle risquera l’itinéraire
des chasseurs et les ifs
seront lampadaires
éteint et lumineux.

79.

Et tu coures encore à la ruelle.
sur tes joues les lampes séchées
sont des bosquets sphériques.

80.

Roche lazulite et silice liquide,
te souviens-tu de l’ami
mort d’Amérique,
bientôt ressuscité ?

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s