Les périphéries #1

62042451_435185557213639_8627813330217598976_n (2).jpg

il faut être sincère, me dit-elle, je ne te veux
pas – et être sincère c’est se nicher dans la chair
pour n’en ressortir qu’à peine, comme le font
les secrets.

j’ai demandé si je pouvais être en cette périphérie
et je fus ainsi autour d’elle dans une longue nuit
qui dura bien cinq ans.

longtemps mon corps fut incapable de sentir sa vie propre
et il était en moi tout-à-fait étranger – et j’étais en lui
comme le souvenir de ce que j’avais été.

encore parfois j’ai cette faiblesse de croire
que je pourrais aimer – ce qui se tairait en moi,
ce qui serait muet alors…

mais comment fait-on pour parler, rire et
être nu – nu dans cette peau dont on ne parle pas
mais où est possible l’unique nudité ?

je suis quelque fois au seuil d’un visage
que je reconnais et qui pourrait me voir
mais – combien ai-je fait pour tenir close
cette porte !

c’est peut-être que l’espace qui me sépare
est corrompu par une promesse ancienne
qui ne fut pas respectée.

d’autre fois je sais une chose nouvelle
sur cette autre – mais je ne dis rien
et je fuis la beauté d’avoir vu.

ce n’est pas que je n’aime pas aimer
ni que l’amour est une peur – mais
être seul est devenu comme une loi
que je ne sais quitter.

je crois finalement que la vie est
presque entièrement un vestige
et qu’il faut vivre des ruines.

on ne peut savoir ce qu’a été l’amour
sans le perdre et sans l’avoir toujours
à son horizon

comme si nous n’étions que la proie
de ce que nous avions imaginé de signes
et que le monde en était balafré.

j’aimerais croire que ce vertige est obsolète
et il m’arrive de jouer à ce jeu :
de n’attendre ni lèvres, ni mots, ni mains.

mais je ne me trompe pas – celui qui n’attend pas
pour autant espère
et je suis celui-là.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s