La franchise

IMG_20190622_145446_305.jpg

Honnête, je ne le suis pas. Ma franchise
est un feu de friche – à la manière d’Ombrie
où les champs allumés de midi
ne s’éteignent pas. Le réel est si peu
qu’il ne me nourrit pas : ligne de flottaison
sous laquelle va l’unique trésor de la langue.
La vérité est cet être maudit que je hais.
Mentir est l’unique passerelle vers le monde.
Si je viens jusqu’à la périphérie – ma main
frôle l’omoplate des idées. Cette pudeur
est la seule qui rend tout supportable.
J’habite cette terre où tout le monde sommeille.
Une tempête bat les tempes de cette forêt
qu’à dix ans je piétinais au jardin. J’ouvre
entre les pierres des sillons réels comme des fleuves.
Ce qui creuse c’est l’amour. Être vu. Mais,
personne ne peut venir jusqu’à ce silence.
On se trompe : il faut de la vérité pour le désir
et je l’ai emmuré. Maintenant, je traverse
cette plaine scandée comme un chant de deuil.
Je crois – je crains mourir, je crains vivre
déjà drapé de ce qui est mon linceul.
N’attendant qu’une certaine ruine.
Il se peut qu’on existe longtemps dans sa mort,
qu’elle nous est offerte dans notre jeunesse
comme cadeau de baptême. Ma mort est
en moi comme une manière de vivre.
Et chaque jour, je détourne cette courbe,
que le temps m’a donnée, jusqu’à en faire un nœud.
Et je voudrais aimer. Mais, j’ignore tout
ce qui n’est pas un rire, car je crains cette absence
venue depuis ma mort habiter l’autre chair.
Ecrire est ma façon de spectre – d’embrasser
ces lèvres qui s’achèvent. Le pouvoir du monde
s’atténue en moi lentement, comme une trêve.
Eveillé en mon rêve pour une guerre perdue.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s