Archives mensuelles : juillet 2019

Le portrait de Rhoda

Rhoda, pour toi j’écrirais mon plus beau poème d’amour. Mon visage serait calme à offrir et, pour toi, j’en ferais un néant, patience pour ton reflet effrayé. J’écrirais la nuit pour laisser le jour profiter des violences de tes bonds. … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Ce que je sais

Ce que je sais, je sais, ne tient pas dans la main, ce que je sais, saigne, tâche d’un rien, d’un rouge vermeil le monde. Ma pensée, jamais, jamais n’érafle, ne sonde, ne balafre, ne bouge une seule chose fixée … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

La gravure

Cette nuit, seuls, nous approchions d’un monde grave. Nous étions au pas, l’un et l’autre. Nous avions la lenteur pour nous sauver du bruit du matin revenu et nous poussions nos pieds sur le mur blanc et bleu. « Je suis … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

La campagne

Dans la campagne, ce soir, vont courir les messagers du deuil. Ils passent. On ferme les volets. Des femmes restent debout au seuil de la maison. Des fils vont troubler la chambre des champs nus. Ils abattent le blé d’un … Lire la suite

Publié dans Poésie | 2 commentaires

Le soir sur le lac

Cours. Le lac ce soir est un ciel. Les ricochets plantent dans sa peau des nuages, des tempêtes locales. Cours. L’herbe frôle et pique tes jambes nues. Les frênes, les aulnes, les saules cachent l’œil bleu et éteint de ce … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Le marathon

Scène vide. Pièce obscure. Cette journée sera la dernière avant le recommencement. Il y fera frais au fond de notre chair et nous nous attendrons. Pour cause d’été, les lumières s’éteindront. Bougies, tungstène, néons mélangés – obscurités commune de ce qui … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire