Érème #3

P1010022 (2)

Pour toujours savoir l’extraordinaire au bout de mon bras blanc
tendu comme une lance pour une cible qui ne s’atteint jamais.

Être entièrement changé.

Mon enquête crépusculaire n’est pas même commencée
que je veux déjà être « entièrement changé ».

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s