Fêtes dans une ville déserte

37652055_10212148197366794_2143024136211922944_n

Dans une ville déserte, cérémonies
d’adieux.

Sur la place s’avance le bruit
de deux garçons.

L’un frappe, l’autre danse
en légers pas de deux.

Toi, à ta fenêtre, immédiatement vu.

Le rideau tremble ta tête avant de
se froisser.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s