Archives mensuelles : mai 2020

La mezzanine (4)

L’aube est une conjuration que je déteste. Tous les matins sont des deuils. La clarté vient d’abord envahir l’extrémité méridionale de mon lit, puis remonte, comme une main perverse pour venir me claquer le visage, d’un seul coup. Je ne … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

La mezzanine (3)

au-dessus du meuble de la cuisine, entre 13h30 et 13h45, l’inclinaison de la lumière, le rayon qui traverse la rue Desfontaines et mes rideaux se brise, contre les lois de la physique même, sur le dépôt humide et graisseux qui … Lire la suite

Publié dans Projet | Laisser un commentaire

La mezzanine (2)

Petite, déjà, je regardais l’interstice qui séparait mon lit et le mur de la chambre et j’y faisais tomber le bout des doigts rongés. Le bois vermoulu, maintenant, grince, te dit « adieux », mieux que je ne saurais le faire. Je … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

La mezzanine (1)

Tous les matins, la grille du Franprix est remontée par Ahmed. Sans grogner, il retire le loquet et ouvre mes paupières. Mont lit surplombe la fenêtre et je peux l’observer sortir les fruits, les légumes et disposer les journaux à … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Gracq et le monstre

Lu quelque pages encore. Impossible de plus pour l’instant. Je me couche et regarde le ciel étoilé qui entre dans la chambre. La lune pose une ombre sur la porte fermée. Le monde peut germer, gonfler comme un monstre qui … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Le tableau de J.

J. peint un tableau de Kay Sage. Ses mains couvertes de turquoise et autour d’elle l’odeur serrée de la peinture. Disposées en étoile, les images imprimées du tableau qui sera. Images avec lesquelles elle teste les couleurs. Sur la toile, … Lire la suite

Publié dans Prose | Laisser un commentaire

Souvenir de Lisbonne

les femmes je ne les connais pas ni les hommes ni rien qui peut se mouvoir seul sans être entrainé par mes yeux par mes mains dans cette rue Lisbonne faisait une boucle dans mes liens je n’étais pas tout-à-fait … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire