Archives de catégorie : Délirium

Extrait de « Ombologie – Essai d’embryologie macro-spéculaire de l’ombre et de ses obsessions » par Martin Tamarre

[…] Dans la troisième section du Sunlarigarda, Sine’ad wa-Reu écrivait, alors que nous n’étions qu’à l’aube lointaine de ce que nous nommons aujourd’hui « sciences différentielles » que « l’Esprit Gardien des Efforts offrirait douze singes à manger et huit belettes à boire … Lire la suite

Publié dans Délirium | Laisser un commentaire

Le Procès [postifloration et autres procédures]

Le Juge : Auriez-vous l’obligeance, greffier, de me renseigner sur la présente affaire : nous n’avons ni toute la nuit ni tout le jour pour traiter des différents contentieux qui requièrent notre présence ici aujourd’hui et je ne voudrais perdre un temps … Lire la suite

Publié dans Délirium, Théâtre | Laisser un commentaire

Billet d’ennui – Acte I

Là Elle : Bonjour. Lui : Bonjour. Elle : Vous allez bien ? Lui : Je vais bien [après un temps] et vous ? Elle [hésitante] : J’essaie. Lui : C’est déjà ça… Elle : Je me le dis chaque … Lire la suite

Publié dans Délirium, Théâtre | Laisser un commentaire

La psalmodie des magiciens – scénario original de Martin Tamarre {extrait}

[…] Aphansis d’Orimarchie : « Dieu des doigts et des blessures d’ongles ! Lieu des lois et des brisures d’ombes ! Blond émoi drozophaïque ! Bleu viennois et césures phalliques ! Phasmes d’effroi et cieux de briques ! Chronophagique lieur de soi… » Organis d’Apoplexie : Qu’avez-vous dit, juste … Lire la suite

Publié dans Délirium | Laisser un commentaire

Criquité et radité – pour une criquité critique de la rade {polémique de la fin de la terre}

L’influence grandissante du courant raditaire dans les différents domaines de l’intelligentsia française, nous pousse aujourd’hui à lever le voile sur l’infamie d’une telle position et sur le présupposé dangereux sur laquelle elle repose. Nous avons conscience de la résonance qu’aura … Lire la suite

Publié dans Délirium | Tagué , , | Laisser un commentaire

Fragments d’une conférence biologico-incertaine [digression sur Eco]

« […] tendent à démontrer que le démonchydre à cendres purulentes n’est pas adapté à un usage ménager et doit exclusivement être reclus à la zone 67, sous peine de difficultés subséquentes et relatives à la survie du démonchydre à croute … Lire la suite

Publié dans Délirium | Laisser un commentaire