Archives de catégorie : Poésie

Aveu #4

A cause du mot « trace » tu sais ta hantise et ta place intacte et inviolée. Enfin – paupière d’enfant brûlé, chaude cloque aveugle qui ne s’ouvrira plus. Si je venais demain évider tes mains de mon désir, viendrais-tu … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Aveu #3

Il existe entre toi et moi un néant que les autres habitent. Murmure répété, fabrique de colliers qu’une autre main brise. De quoi sont fait les corps – je ne le sais jamais et jamais je ne désire une chair … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Aveu #2

car je crains d’être l’enfant qui brise la faïence en voulant faire la vaisselle et jette à la poubelle l’assiette qu’il aimait

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Aveu #1

il existe entre toi et moi un pont que notre chair traverse peut-être un aveu que nos cœurs et nos poumons délaissent en respirant des lignes qui ne sont pas de métro ou de train des signes qui ne sont … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

Isobel

Isobel, Il est bien vrai que l’ennui est partout ! Au porche où je t’attends, où tu ne viendras plus, la vie, figée dans son élan, écorche la pointe de mes pieds. Et mes pas descendent doucement l’escalier pour décrocher … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

L’équinoxe

L’équinoxe va en son dernier quartier (en son domaine de Prince, à l’ouest de nos terres) en sa dernière mer, en sa dernière saignée, nos côtes affleurent entre les vagues molles, pétales effleurées qui se fanent, j’entends le brame lointain … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire

L’acacia

je veux que – nuage – ton visage advienne comme un bruit soutenu de pluie cliquetante sur la porte battante battue par un orage la poudre – lourde – grêle déjà mes membres nus mon toit laisse ouvrir un grand … Lire la suite

Publié dans Poésie | Laisser un commentaire